L’edtech tunisienne Gomycode obtient des ressources supplémentaires de l' AfricInvest
13-06-2022 11:24:00 | by: Marlene Mutimawase | hits: 1019 | Tags:

Deux ans après la levée d’un premier financement de 850 000 $, l’edtech tunisienne Gomycode obtient des ressources supplémentaires qui portent à 8,85 millions $, le total de ces fonds à ce jour. La start-up prévoit d’étendre ses activités dans 12 pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

AfricInvest, constitué en 1994 en Tunisie et disposant d’un total d’actifs sous gestion d’environ 1,5 milliard $, a codirigé avec Proparco, un investissement de série A, d’un montant de 8 millions $ au sein de la start-up tunisienne d’apprentissage et de formation axée sur le numérique, Gomycode.

AfricInvest est intervenu via son fonds de capital-risque Cathay AfricInvest Innovation d’une taille cible de 150 millions d’euros, dédié au financement d’entreprises africaines innovantes, en forte croissance et ouvertes à l’international.

L’edtech tunisienne fondée en 2017 par les frères Yahya et Amine Bouhlel avait levé en octobre 2020, un premier financement de démarrage de 850 000 $, dans l’optique de poursuivre son expansion géographique sur le continent. Avec ce nouvel investissement, le total des fonds levés s’élève à 8,85 millions $.

Outre la Tunisie, Gomycode est présent au Bahreïn, au Maroc, en Egypte, en Algérie, en Côte d'Ivoire, au Sénégal et au Nigeria. La start-up espère que ce financement de série A, considéré comme l’un des plus importants dans le secteur des edtech en Afrique, soutiendra son expansion dans 12 pays parmi lesquels l'Afrique du Sud, le Kenya, le Ghana et l'Arabie saoudite.

Elle prévoit également d'approfondir sa présence dans les pays déjà présents, notamment l'Egypte et le Nigeria. Gomycode qui est passé de 100 étudiants en 2017 à environ 4000 actifs aujourd'hui, espère atteindre 100 000 étudiants, et ouvrir 50 centres de formation à travers l'Afrique et le Moyen-Orient, au cours des 2 prochaines années.

www.africinvest.com

gomycode.com