Africa50 et Bayobab s'associent pour développer les réseaux de fibres optiques terrestres en Afrique
22-05-2023 07:31:00 | by: Marlene Mutimawase | hits: 1468 | Tags:

Bayobab et Africa50 ont signé lundi un partenariat visant à développer le projet East2West, un réseau de câbles terrestres à fibres optiques reliant la côte est de l'Afrique à celle de l'ouest du continent.

Le partenariat investira jusqu'à 320 millions USD pour connecter dix pays africains en 2023, 2024 et 2025.

Bayobab est détenue à 100 % par le Groupe MTN. Cet investissement s'inscrit dans le cadre des plans Ambition 2025 précédemment annoncés par MTN et aidera Bayobab à atteindre l'objectif du Groupe de détenir 135 000 km de câbles à fibres optiques d'ici les trois prochaines années.

"Ce partenariat avec Africa50 arrive à point nommé, au moment où nous avons rebaptisé MTN GlobalConnect en Bayobab pour positionner l'entreprise comme une plateforme d'infrastructure numérique à accès ouvert axée sur l'Afrique", a expliqué le PDG du Groupe MTN, Ralph Mupita. "L'alliance ne se limite pas aux câbles et aux connexions ; il s'agit de créer des ponts de connectivité qui traversent les nations et rapprochent les gens".

"Pour les pays africains enclavés, le projet East2West améliorera le temps de latence de près de deux tiers et augmentera la capacité, apportant un accès au haut débit de grande qualité. Il permettra d'uniformiser la connectivité et de faire en sorte que chacun ait la possibilité de réussir à l'ère numérique", a-t-il ajouté.

Ce partenariat améliorera considérablement le trafic de données pour les fournisseurs de services internet, les opérateurs de réseaux mobiles et les entreprises de grande envergure opérant dans ces pays. Il permettra également d'éliminer les goulets d'étranglement du trafic internet mondial entrant et sortant d'Afrique. Il devrait réduire les temps de latence de 65 % sur l'axe est-ouest.

Frédéric Schepens, directeur général de Bayobab, a précisé : "Animés par la conviction que chacun mérite de bénéficier d'une vie moderne et connectée, nous estimons que les infrastructures digitales sont essentielles pour assurer la transformation numérique, tisser les liens entre les pays africains et les connecter au reste du monde".

Il a ajouté : "La connectivité de l'Afrique repose sur des partenariats stratégiques mondiaux qui, réunis, permettront de construire l'infrastructure à grande échelle dont on a tant besoin pour répondre à la demande exponentielle de services numériques. Nous avons hâte que le projet East2West réponde aux besoins de connectivité pour alimenter les services numériques, réduire la fracture numérique en Afrique et ouvrir la voie aux sociétés numériques durables de demain".

En tant que co-développeur, Africa50 facilitera l'harmonisation des réglementations régionales en matière de données et de sécurité, qui favorisera la diffusion de contenus locaux dans toute la région et dynamisera les échanges interrégionaux ainsi que le développement économique régional.

"Le projet East2West est un projet remarquable et transformateur qui changera graduellement la dynamique d'expansion de la capacité internet en Afrique, en soutenant la croissance et le développement de la 4G et de la 5G", a souligné le directeur général d'Africa50, Alain Ebobissé.

"Il s'agit d'un projet majeur qui aura un impact significatif sur les efforts déployés par l'Afrique pour rendre l'internet accessible à la plus grande partie de sa population croissante. Le partenariat avec une grande entreprise panafricaine comme Bayobab et MTN est important pour la réalisation d'un projet transfrontalier d'une telle portée", a-t-il ajouté.

Le développement du projet East2West devrait être achevé en 2025.

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par les chefs d’États africains et la Banque africaine de développement (BAD), dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact en termes de développement, à travers la mobilisation de fonds publics et privés, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs.

À ce jour, Africa50 compte 34 actionnaires, dont 31 pays africains, la Banque africaine de développement, la Banque des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et Bank Al-Maghrib.

Bayobab, précédemment connu sous le nom de MTN GlobalConnect, est une société panafricaine proposant des solutions de connectivité numérique, fondée en 2018.

Porte d'entrée sur le continent africain, Bayobab s'appuie sur la technologie pour offrir des solutions numériques ouvertes et fiables de nouvelle génération afin de connecter l'Afrique. Bayobab Fibre et Bayobab Communication Platforms, visent à réduire la fracture numérique du continent en apportant les plus hauts niveaux de disponibilité, de fiabilité et de chiffrement afin que nos clients puissent communiquer en toute sécurité depuis n'importe où dans le monde. 

www.africa50.com