RDC réitère son engagement pour la transformation locale de ses minéraux
12-05-2022 10:04:00 | by: Marlene Mutimawase | hits: 710 | Tags:

Le Premier ministre congolais Sama Lukonde a réitéré cette semaine à la conférence Mining Indaba 2022 l’engagement de son gouvernement pour la création d’une chaine de transformation locale de ses minéraux et appeler à davantage d’investissements étrangers.

Le dirigeant a notamment souligné les efforts consentis par la RDC pour créer un climat plus attractif pour les investissements dans l’exploitation minière. L’objectif est de créer des partenariats profitables aussi bien pour les bailleurs de fonds que pour le peuple congolais, apprend-on de Mining Weekly.

Au centre des intérêts du gouvernement se situe l’ambition d’augmenter les revenus tirés du secteur minier et de créer davantage d’emplois pour les jeunes. Il veut pour ce faire mettre en place une chaine de transformation locale de ses minéraux phares comme le cuivre (pour lequel la RDC est 1er producteur africain) ou encore le cobalt (1er producteur mondial) pour profiter des opportunités qu’offre la transition énergétique.

En outre, le Premier ministre est revenu sur la nécessité d’une collaboration entre les pays africains. « Nous devons travailler ensemble pour faciliter la production en Afrique », a-t-il déclaré. Si le pays a déjà convenu avec la Zambie de créer un centre d’excellence commun pour la technologie des batteries, il faut aussi rappeler que le pays a acté fin 2021 la création du DRC Battery Council (DBC), un partenariat public-privé destiné à soutenir les ambitions du pays d’Afrique centrale dans la chaine d’approvisionnement des batteries de véhicules électriques.

Toutefois, il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour concrétiser ses aspirations. Il devra d’abord régler, entre autres, ses problèmes de déficit énergétique, mais aussi faire davantage d’efforts en matière de gouvernance de ressources naturelles.

La RDC est l’un des plus importants pays miniers en Afrique, aussi bien en matière de ressources que de production. Pourtant, sa population compte parmi les plus pauvres de la planète.

www.miningindaba.com