La direction de l'ABR applique des méthodes modernes pour atteindre les objectifs fondateurs
03-08-2022 18:48:00 | by: Pascaline Icyizere | hits: 966 | Tags:

 Read this article here in English

Comme les jeunes organisations de tous les secteurs en témoigneront, les premiers défis sont comme des tests qui interrogent l'engagement d'une personne envers la vision. En tant que tels, nous abordons ces défis avec une obstination qui cherche à les résoudre rapidement. Lorsque nous triomphons, nous nous félicitons, inconscients que la nouveauté de notre victoire se dissipera, inaugurant une série de défis à résoudre dont nous n'avons pas le temps de nous remettre.

Nous sommes tous confrontés à des défis, et la Table ronde des entreprises africaines a fait face à sa juste part. Au fur et à mesure que la portée de ces défis augmentait, ils se répercutaient sur l'ABR, nous obligeant à reconcevoir, restructurer, réévaluer et améliorer les politiques qui guident l'exécution de nos obligations.

Samuel Ayodele, secrétaire exécutif, African Business Roundtable : « Les organismes vivants, y compris les institutions, traversent différentes phases d'existence et ABR n'a pas fait exception. Notre transition de la petite enfance à l'adolescence a connu des parcours cahoteux, conséquences naturelles de cette croissance progressive.

Avance rapide de 1990 à aujourd'hui, et aujourd'hui, il y a tellement de changements que chaque organisation est confrontée à un choix simple : adapter ou fermer son entreprise. Il est tout aussi criant de concevoir des solutions qui répondent aux réalités actuelles auxquelles nous sommes confrontés, et l'ABR est consciente de cette vérité.

Immédiatement après la prise de fonction de M. Samuel Dossou-Aworet en 2017, il s'est fait le champion d'un diagnostic approfondi de l'ABR afin de créer une dynamique et de poursuivre les réalisations de l'organisation là où ses prédécesseurs se sont arrêtés. En tant que président, il voulait introduire des mécanismes de gouvernance améliorés dans l'ABR pour permettre l'atteinte continue des objectifs de l'organisation.

Le leadership de M. Dossou était bien placé pour créer un environnement propice à une croissance économique durable et à des investissements privés réactifs. Ainsi, il a dirigé les efforts pour reconstruire la relation de l'ABR avec la Banque africaine de développement, en attirant des membres actifs pour l'ABR et en comprenant les événements de l'organisation de 1990 à 2017. Il l'a couronné en proposant une révision de la charte et des statuts, en les mettant à jour pour répondre aux exigences actuelles. réalités et demandes de meilleures pratiques d'entreprise.

Avec la nouvelle phase de leadership en marche, une ligne de conduite prioritaire était d'améliorer les relations de l'ABR avec la Banque africaine de développement. Avec le domaine d'intérêt de la BAD pour la transformation économique et la stabilité économique (les High 5) et le dévouement indéfectible de l'ABR envers le secteur privé africain, une alliance entre les deux organisations ne pourrait que produire de fortes victoires pour le continent.

Il convient également de mentionner dans la gestion actuelle l'adoption de technologies perturbatrices et de pratiques progressistes, comme en témoignent les stratégies ABR pour l'avenir - l'inclusion des jeunes dans ses opérations et ses membres, l'autonomisation directe des PME et l'égalité des sexes à la table des affaires.

Mr. Samuel  Dossou-Aworet, président et président du conseil d'administration, African Business Roundtable : « Nous réalisons que l'économie d'aujourd'hui est largement stimulée par les avancées technologiques, la participation active aux médias sociaux et l'image de marque personnelle et d'entreprise en ligne. Ce sont également des dynamiques que nous avons l'intention de prendre en compte dans nos activités futures, et nous espérons que la présence de membres dynamiques et férus de technologie pourra aider nos projections. Grâce à cette synergie, nous croyons que nous pouvons construire une table ronde qui défend mieux la cause du secteur privé alors que nous nous tenons au courant de la dynamique d'un monde en évolution rapide.

www.abrnetwork.org

 

À propos de l'African Business Roundtable

La Groupe de la Banque africaine de développement  a créé l'African Business Roundtable en 1990. L'African Business Roundtable est la principale association d'entreprises et de chefs d'entreprise à l'échelle du continent Africain. Organisation indépendante, non partisane et à but non lucratif financée par le secteur privé, L'African Business Roundtable est une ONG dotée du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) et est la seule organisation représentant le secteur privé africain au sein de ÉCOSOC.

A lire aussi :

La stratégie de l'African Business Roundtable pour l'avenir (Pt III) - Équilibre entre les sexes à la table

La stratégie pour l'avenir de la table ronde des entreprises africaines (Pt II) – Autonomisation des PME

Stratégie pour l'avenir de l'African Business Roundtable (Pt I) - Inclusion et autonomisation des jeunes

The African Business Roundtable Project Preparation Masterclass Webinaire gratuit, 27 juillet

La Table ronde des entreprises africaines promeut le commerce africain lors de la Journée annuelle de l'Afrique de la SABC