African Business Roundtable et Afreximbank concluent deuxième webinaire de la série sur la préparation des projets
04-08-2022 15:50:00 | by: Marlene Mutimawase | hits: 2712 | Tags:

 Read this article here in English

L'African Business Roundtable (ABR) et la Banque Africaine d'Import-Export (Afreximbank) se sont réunies la semaine dernière dans le cadre d'un projet bien exécuté qui est une passion pour les deux organisations - faire aboutir des projets commerciaux.

L'ABR a été créée il y a plus de 30 ans avec l'objectif clair de soutenir le secteur privé de l'Afrique et de l'aider à atteindre un niveau de réussite et de reconnaissance international. Afreximbank, une banque de financement du commerce, s'est également engagée au cours des trois dernières décennies à aider les entrepreneurs et les entreprises africains à réaliser leurs projets. C'est cet objectif commun qui a conduit les deux organisations à coordonner le webinaire Project Preparation Masterclass, gratuit et accessible à tous.

Les intervenants du webinaire étaient des leaders du secteur tels que:

Justin Chinyanta, Vice-présidente de l'African Business Roundtable Southern African Region,

Yusuf Daya, Directeur des relations et de la politique commerciale de l'UA/AfCFTA d'Afreximbank,

Nana Amoto Mensah, Directeur exécutif de C-NERGY Global Holdings, Ghana, et

Zitto Alfayo, Responsable de la préparation des projets, Afreximbank.

Une mauvaise planification et une exécution encore plus mauvaise ont été identifiées comme la cause principale des échecs des startups, en particulier en Afrique. Le plan le plus brillant ne permettra pas d'obtenir le financement nécessaire si les investisseurs ne sont pas satisfaits de la viabilité d'un projet, et de nombreuses startups n'ont pas les connaissances et les compétences nécessaires pour faire passer leur plan par les étapes requises - de la génération de l'idée à la présentation du projet.

Zitto Alfayo, responsable de la préparation des projets, Afreximbank : "Sur dix transactions conçues en Afrique, une seule parvient à la clôture financière. Nous avons analysé et constaté que le principal défi se situe au stade de la faisabilité. C'est à ce stade que l'on doit engager des ressources, du temps et des efforts afin de parvenir à la bancabilité."

Le séminaire en ligne visait à combler le manque de connaissances qui empêche les entreprises africaines d'accéder au financement nécessaire pour faire décoller leurs projets. Les participants ont écouté des experts bancaires et commerciaux de tout le continent, ayant des décennies d'expérience, partager leurs idées sur la meilleure façon d'approcher les bons investisseurs pour obtenir un financement pour leurs projets.

Yusuf Daya, directeur des relations et de la politique commerciale de l'UA/AfCFTA d'Afreximbank : "Nous reconnaissons que le financement du commerce en Afrique continue d'être handicapé par des contraintes de liquidité, encore aggravées par le retrait d'Afrique des banques étrangères et le faible accès au financement pour les PME. C'est pourquoi Afreximbank a donné la priorité à la facilitation du financement du commerce sur le continent."

Dans son discours de clôture, le Dr Mohammed El Sahili, directeur national de l'African Business Roundtable en Zambie, a souligné que la question de l'attraction des financements des investisseurs est d'une grande importance et qu'il est donc dans l'intérêt des entrepreneurs et des entreprises d'acquérir cette compétence.

"Le prochain webinaire de cette série est prévu pour le 28 septembre 2022, et se concentrera sur des études de cas de projets réels et se centrera sur les spécificités de la préparation des projets", a-t-il conclu.

Pour plus d'informations sur les prochains webinaires de cette série, veuillez contacter Samuel Ayodele de l'African Business Roundtable.

www.abrnetwork.org

www.afreximbank.com

À propos de l'African Business Roundtable

La Groupe de la Banque africaine de développement  a créé l'African Business Roundtable en 1990. L'African Business Roundtable est la principale association d'entreprises et de chefs d'entreprise à l'échelle du continent Africain. Organisation indépendante, non partisane et à but non lucratif financée par le secteur privé, L'African Business Roundtable est une ONG dotée du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) et est la seule organisation représentant le secteur privé Africain au sein de ÉCOSOC.

À propos de la Banque africaine d'import-export

La Banque africaine d'import-export, également appelée Afreximbank, est une institution multilatérale panafricaine de financement du commerce créée en 1993 sous les auspices de la Banque africaine de développement. Son siège social est situé au Caire, en Égypte. La vision d'Afreximbank est d'être la banque de financement du commerce pour l'Afrique.

A lire aussi :

La stratégie de l'African Business Roundtable pour l'avenir (Pt III) - Équilibre entre les sexes à la table

La stratégie pour l'avenir de la table ronde des entreprises africaines (Pt II) – Autonomisation des PME

Stratégie pour l'avenir de l'African Business Roundtable (Pt I) - Inclusion et autonomisation des jeunes

The African Business Roundtable Project Preparation Masterclass Webinaire gratuit, 27 juillet

La Table ronde des entreprises africaines promeut le commerce africain lors de la Journée annuelle de l'Afrique de la SABC