CEEAC en route vers COP27
05-09-2022 12:57:49 | by: Marlene Mutimawase | hits: 2482 | Tags:

En route vers la COP 27 prévu du 7 au 18 novembre 2022 à Sharm el Sheikh en République d’Egypte, le Secrétariat Exécutif de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) a organisé à Libreville, en collaboration avec la République Gabonaise, la Semaine Africaine sur le Climat.

En marge de cette rencontre internationale, la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), en partenariat avec le Secrétariat Exécutif de la CCNUCC, l’Initiative pour la Transparence de l’Action Climatique, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA), organisent le Dialogue Africain sur le Cadre de Transparence Renforcé (CTR).

L’Article 13 de l’Accord de Paris adopté à Paris en décembre 2015, dans le but de bâtir la confiance mutuelle entre les parties et promouvoir une mise en œuvre efficace des dispositions de l’action climatique, prévoit des dispositions pour renforcer le cadre de Transparence existant sous la CCNUCC. La mise en œuvre intégrale du nouveau cadre de Transparence est prévue à partir de décembre 2024 où les états parties sont appelés à présenter leurs premiers rapports nationaux dans le cadre de la Transparence renforcée.

Tous les Etats signataires de l’Accord de Paris dont les Etats membres de la CEEAC doivent en conséquence démontrer, avec entre autres l’appui des CER, leur adhésion à cette disposition sur la Transparence et mettre en œuvre des projets allant dans ce sens. 

C’est dans ce contexte que la Commission de la CEEAC et le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) ont signé le 30 aout 2021 un Accord de Partenariat en vue de mettre en œuvre les activités du projet sur le Centre Régional sur la Transparence de l’action climatique pour les pays d’Afrique centrale qui sera basé à Douala au Centre d’Application de Prévision Climatologique d’Afrique centrale (CAPC-AC), une institution spécialisée de la CEEAC. 

Financé à hauteur de 1, 800,000 dollars américains pour une durée de trois ans, le projet du Centre Régional de Transparence de l’action climatique pour l’Afrique centrale est un cadre collaboratif qui vise, entre autres, l’accompagnement des Etats Membre de la Communauté à travers le soutien de leurs efforts pour construire et améliorer des cadres de transparence durables et complets au niveau national.

La cérémonie de pré lancement et le lancement officiel dudit projet ont eu lieu respectivement le 4 octobre 2021 à Glasgow en marge de la COP 26 et le 24 mars 2022 par visioconférence.  Le point de presse de ce jour est organisée pour informer la communauté régionale et internationale ainsi que les médias de la prise en compte par la Commission de la Communauté des enjeux du Cadre de Transparence Renforcée de l’action climatique et du lancement effectif des activités de ce projet en lien avec les attentes des Etats membres (Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé & Principe et Tchad)  et le Plan stratégique Indicatif Moyen Terme 21-25 de la Commission, adopté le 27 novembre 2020 à Libreville par la XVIIIème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté.

ceeac-eccas.org