AfDB et le HCR soutiennent le plan de riposte sanitaire du Mali contre le Covid-19
23-08-2021 08:51:00 | by: Pascaline Icyizere | hits: 1089 | Tags:

La Banque africaine de développement et l’Agence des Nations unies pour les réfugiés au Mali (HCR) ont remis trois ambulances médicalisées et plusieurs équipements au gouvernement du Mali pour l’aider à faire face à la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le pays depuis mars 2020.

Le don, d’une valeur de près de deux millions d’unités de compte (2,85 millions de dollars américains) réceptionné par le ministre de la Santé publique du Mali, Dr Diéminatou Sangaré, comprend également du matériel médical, des médicaments, des réactifs et des équipements de laboratoire.

Il a été remis par le représentant par intérim de la Banque africaine de développement au Mali, Firmin Bri et le représentant du HCR dans le pays, Louis Nyamenda.

Ce don, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui en faveur des pays membres du G5 Sahel pour la lutte contre la pandémie de Covid-19 est destiné au ministère de la Santé publique du Mali. Le projet, coordonné par le secrétariat exécutif du G5 Sahel, est financé par la Banque africaine de développement pour plus de vingt millions de dollars américains et mis en œuvre par le HCR en collaboration avec les gouvernements des cinq pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad).

Ce financement est destiné à renforcer la capacité de réponse des pays du G5 Sahel et à moderniser leurs systèmes de surveillance épidémiologique. Le projet soutient également le déploiement de mesures nationales de protection sociale au bénéfice des déplacés internes, des réfugiés et de leurs communautés d'accueil. Il contribue aussi à appuyer les systèmes alimentaires et nutritionnels.

En ce qui concerne les achats internationaux d’articles médicaux, trente-deux articles ont déjà été reçus par le Mali.  Le pays a aussi soumis un plan pour l’acquisition d’équipements hydrauliques et la construction de latrines en semi-durables (en lieu et place de latrines préfabriquées) qui répondent à la stratégie nationale et aux habitudes communautaires. La construction des latrines sera accompagnée de campagnes de sensibilisation sur l’hygiène, notamment sur le lavage des mains.

De même, il est prévu, d’ici à la fin août, quatre formations intensives et spécifiques au profit des agents de santé sur la surveillance épidémiologique, la réponse à la pandémie de Covid-19 et la prise en charge en santé mentale et psychosociale des malades et de leur entourage. Un accord entre le HCR et la direction nationale du développement social du ministère de la Santé publique du Mali devrait être bientôt finalisé pour permettre le démarrage de ces formations. 

Le Groupe de la Banque africaine de développement a également accordé au G5 Sahel un don d’environ 1,4 million de dollars provenant de sa Facilité d'appui à la transition pour renforcer les capacités d'exécution et de coordination de son secrétariat exécutif. Ce financement permettra également d’organiser des formations sur la biosécurité et la gestion des déchets biomédicaux dans les cinq pays membres de l’institution sous-régionale.

www.afdb.org