Le Centre mondial pour l’adaptation et l'AfDB lancent le concours pour les jeunes Africains 
16-09-2021 22:13:00 | by: Pascaline Icyizere | hits: 1142 | Tags:

Le Centre mondial pour l’adaptation (GCA) et la Banque africaine de développement ont lancé, mercredi, la première édition d’un concours sur l’adaptation au changement climatique intitulé : « Défi des solutions d’adaptation pour les jeunes Africains » (African Youth Adaptation Solutions Challenge, YouthAdapt).

L’appel à propositions, qui prend fin le 6 octobre 2021, concerne les jeunes entrepreneurs, innovateurs de micro, petites et moyennes entreprises (MPME) ainsi que d’autres sociétés dirigées par des jeunes ou appartenant à des jeunes Africains. Il les encourage à mettre en œuvre des solutions pour renforcer la résilience et s’adapter aux effets néfastes du changement climatique. Les jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans sont invités à postuler en présentant leur plan d’affaires à travers le portail officiel de soumission (https://bit.ly/3kctcEm).

Vingt entreprises seront présélectionnées le 6 octobre prochain. Les candidats retenus seront invités à soumettre des vidéos, qui seront examinées par un jury avant la finale et la cérémonie de remise des prix qui aura lieu en marge de la COP26 à Glasgow, le 8 novembre 2021. Lors de cette rencontre, dix gagnants seront sélectionnés, dont 50 % d’entreprises dirigées par des femmes.

Les lauréats du concours recevront chacun, des subventions pour leur entreprise d’une valeur maximale de 100 000 dollars. Ils bénéficieront d’un programme d’accélération des affaires d’une durée de douze mois afin de les aider à intensifier leur activité et à créer des emplois décents. De plus, un soutien et un mentorat dédiés aux entreprises lauréates permettront de les aider à développer des partenariats, partager des connaissances et se former à travers un réseau de jeunes entrepreneurs investis dans l’adaptation au changement climatique.

« Le YouthAdapt Challenge permettra de libérer l’esprit d’entreprise et les capacités des jeunes Africains à développer leurs entreprises, à relever le défi climatique pressant sur le continent et à créer des emplois décents, et bâtir ainsi une Afrique plus résistante au changement climatique », a déclaré le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi A. Adesina, réaffirmant l’engagement de l’institution à investir dans la jeunesse du continent.

Le concours fait partie du pilier « Autonomiser les jeunes à travers l’emploi et l’entrepreneuriat » du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP), un partenariat stratégique entre le GCA et la Banque africaine de développement, qui vise à stimuler des actions résilientes au changement climatique à travers une approche destinée à lutter contre le Covid-19, le changement climatique et la dégradation des conditions économiques.

Le « YouthAdapt Challenge » vise à mobiliser les ressources, l’expertise complémentaire et les réseaux des deux institutions pour soutenir le « maillon manquant » des entreprises de taille moyenne sur l’accès au financement, ce qui favorisera l’adaptation au climat et les pratiques de résilience durables sur le continent africain.

Le lancement du concours avait été annoncé à un groupe de dirigeants mondiaux par Patrick Verkooijen, le directeur général du GCA lors du dialogue de haut niveau sur l’impératif de l’accélération de l’adaptation, tenu le 6 septembre dernier à Rotterdam (Pays-Bas), organisé en prélude à la COP26. « Notre vision est d’autonomiser un million de jeunes en Afrique avec le financement et les compétences dont ils ont besoin pour qu’ils continuent à créer des emplois dans l’adaptation au changement climatique. Avec ce nouveau défi, nous nous efforçons de libérer le potentiel d’affaires dans l’adaptation des entreprises appartenant à de jeunes innovateurs et de préparer une nouvelle génération de jeunes Africains à la transition vers un développement vert et résistant au changement climatique. », avait‑il indiqué à cette occasion.

www.AfDB.org