IFC et CRDB Plc s’associent pour l’accès au financement des petites entreprises en Tanzanie et au Burundi
14-07-2022 14:09:00 | by: Marlene Mutimawase | hits: 2504 | Tags:

Un nouveau partenariat entre IFC et CRDB Plc annoncé aujourd'hui va accroitre l'accès au financement pour les micro, petites et moyennes entreprises (MPMEs) en Tanzanie et au Burundi, contribuant ainsi à soutenir la reprise dans ces deux pays suite aux impacts économiques de la pandémie de COVID-19.

Dans le cadre de ce partenariat, IFC accorde un prêt de 100 millions de dollars à CRDB Bank Tanzania, dont la moitié en monnaie locale, et un prêt de 5 millions de dollars à CRDB Bank Burundi pour soutenir les prêts aux petites entreprises des deux pays, en particulier à celles appartenant à des femmes. Jusqu'à 25 % du financement octroyé en Tanzanie sera consacré à des entreprises détenues par des femmes.

Ce partenariat permettra également d'accroitre la disponibilité de financements à plus long terme, qui ne sont pas facilement accessibles sur le marché, et qui se sont raréfiés depuis l'apparition de la pandémie de COVID-19.

Les prêts s'inscrivent dans le cadre du programme « Base de la pyramide » d'IFC, destiné à aider les institutions financières à octroyer des financements aux petites entreprises les plus durement touchées par le ralentissement économique du à la pandémie. Le financement d'IFC est par ailleurs soutenu par le guichet de promotion du secteur privé de l'Association internationale de développement.

Les petites entreprises sont essentielles aux économies de la Tanzanie et du Burundi. En Tanzanie, on estime que 3,2 millions de MPMEs contribuent à 27 % du PIB et emploient plus de 5 millions de personnes. Pourtant, environ 81 % de ces sociétés n'ont pas accès à des financements. Les entreprises au Burundi éprouvent également des difficultés à accéder au financement.

« Cette ligne de crédit arrive à point nommé et renforcera notre soutien aux MPMEs, tout en encourageant une plus grande diversité des genres dans la chaîne de valeur. Chez CRDB Bank, nous sommes convaincus que l'égalité des genres et l'autonomisation des femmes sont indispensables au développement. Or les femmes ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie de COVID-19 et elles font face à des difficultés économiques qui se répercutent directement sur les moyens de subsistance de leurs familles et de leurs communautés. Grâce à ce partenariat, nous aiderons les petites entreprises et les femmes qui les dirigent à se relever de la crise de la COVID-19 », a déclaré Abdulmajid Nsekela, président-directeur général de CRDB Bank.

Il a par ailleurs précisé que le financement d'IFC favorisera la croissance des secteurs productifs de l'économie, notamment l'agroalimentaire, la santé, l'éducation, le logement abordable et les infrastructures. D'autres secteurs en bénéficieront également, en particulier ceux liés à l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, les MPMEs et les petites entreprises appartenant à des femmes.

« Le partenariat entre IFC et CRDB accompagnera le développement des petites entreprises dans des pays où leur contribution à l'emploi et à l'activité économique est importante. L'investissement mettra également l'accent sur le soutien aux entreprises appartenant à des femmes et sur la promotion de l'inclusion des femmes, un élément clé de la stratégie d'IFC en Tanzanie et, plus largement, dans toute l'Afrique », souligne Sérgio Pimenta, vice-président d'IFC pour l'Afrique.

L'IFC entretient un partenariat de longue date avec CRDB Bank. Le financement annoncé aujourd'hui est le cinquième prêt accordé par IFC à CRDB et participe au renforcement des activités d'IFC en Tanzanie pour soutenir la croissance des petites entreprises et favoriser l'inclusion financière pour les entreprises appartenant à des femmes.

www.ifc.org